RISQUES ROUTIERS PROFESSIONNELS

  |   Actualité nationale

  • Selon un récent sondage IFOP, la majorité des chefs d’entreprise (78%) ignore que leRisque Routier est la première cause d’accident mortel en entreprise. De plus, ce chiffre  reste stable depuis 5 ans! Cela démontre encore une fois, l’absence d’actions de formation sur le risques routiers et la méconnaissance des mesures de prévention liées à ce risque professionnel, dans les organisations

 

En 2019, les statistiques nationales ont montré que 406 personnes avaient perdu la vie sur les routes lors d’un déplacement lié au travail. Cela fait des accidents de la circulation la première cause de mortalité dans le cadre professionnel et ce depuis 5 ans.

 

  • Parmi ces décès, 300 ont eu lieu sur le trajet domicile / travail !

 

Toujours dans ce même sondage, seulement 19% des chefs de TPE/PME ont mis en place des actions de prévention au sein de leur entreprise. Donc là aussi, il n’y a pas d’amélioration. Mais il ne s’agit pas de mauvaise volonté ; lorsqu’ils sont interrogés, 59% des dirigeants expliquent simplement ne pas y avoir pensé. De plus, lorsque les actions de prévention sont présentes, ce sont souvent des actions très basiques et largement insuffisantes, comme la vérification de l’état des véhicules, la validité d’un permis de conduire ou quelques brèves consignes distribuées dans les casiers il y a plusieurs années….

 

Il faut donc agir efficacement ! Former tous les personnels (92% des salariés utilisent un véhicule pour se rendre au travail) et les managers de proximité à la mise en place de mesures de prévention adaptées au Risque Routier Professionnel.

 

Les seuls chiffres en évolution positive dans les actions mises en place, sont l’instauration du droit à la déconnexion sur les trajets professionnels et les mentions du Risque Routier dans les DUERP – Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels. Sur ce dernier point, la pratique reste cependant toujours minoritaire et parfois approximative.

 

La crise sanitaire a favorisé le recours aux véhicules personnels, occasionnant une hausse des comportements à risques (excès de vitesse en particuliers) sur des routes moins fréquentées. D’ailleurs, 7% des dirigeant ont admis avoir mis en place des mesures spécifiques pour favoriser l’utilisation des véhicules personnels.

 

Le Risque Routier Professionnel représente 270 accidents par jour !

 

De nombreuses solutions efficientes peuvent être mise en place : Établissement de chartes de bonne conduite, Sessions de formation animée par un formateur qualifié, Diminution et réorganisation des déplacements, etc… Mais c’est un travail à long terme.
La prévention des risques routiers n’est pas forcément prioritaire pour les dirigeants, mais toutes les petites actions peuvent faire une grande différence !

 

Il doit également être souligné l’émergence de nouvelles mobilités pour les trajets professionnels ; le vélo, la trottinette… Il s’agit dune bonne chose pour la planète et la santé des salariés, mais ces pratiques ne sont pas sans risques non plus. Il est donc aussi important d’adapter la prévention aux nouvelles pratiques.

 

  • Pour en savoir plus sur la prévention des Risques Routiers Contactez-nous !

 

CONTACTEZ-NOUS